Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 07:36

mere-noel-plaisir-charnel.jpg

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 20:28

masbou-carretta.jpg

 

Alexis Masbou a resigné chez Caretta pour 2012 sur une Honda ,il participera au

 championnat Moto 3

 

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 07:34

-Pellier-gagne-Defi-Jeunes.jpg

Finalistes de l’opération Kart Jeunes FFSA 2011 dans la catégorie des
15‐20 ans, Laurent Pellier, Garry Galant et Tony Torelli se retrouvaient les 7 et 8
décembre à l’Auto Sport Academy pour tenter de décrocher une saison
complète en Championnat de France F4. Au terme de différents tests et de tours
chronométrés au volant de la monoplace du centre de formation fédéral,
Laurent Pellier s’est montré le plus rapide et le plus convaincant ! Il rejoindra
donc, dès 2012, le peloton toujours très animé du Championnat de France F4.
Ce jeune haut‐savoyard de 16 ans a finalement eu raison de ses deux
derniers adversaires, sur 30 à l’issue de la finale Nationale de Kart Jeunes FFSA
2011, et non content de bénéficier d’une saison complète dans la
catégorie qui a vu débuter Jean‐Eric Vergne, parrain de Kart Jeunes FFSA 2011, ou
encore Charles Pic, Laurent Pellier s’est également vu offrir quatre journées d’entrainement supplémentaires !
Conscients de l’inexpérience du lauréat en monoplace, la FFSA et EDF, partenaire principal de l’opération Kart Jeunes FFSA, ont en effet
décidé de lui donner les moyens d’aborder cette nouvelle aventure dans les meilleures conditions.
Pour se préparer à l’ultime épreuve de l’édition 2011 de Kart Jeunes FFSA, Laurent Pellier avait choisi d’effectuer une demi‐journée de
roulage en monoplace, couplée à un entrainement physique basée sur de la musculation et de la course à pied. Par ailleurs, il n’avait pas
hésité à venir glaner quelques conseils auprès de Maxime Raphoz, élève de l’Auto Sport Academy en 2010 et originaire lui aussi de Haute‐
Savoie.
Cependant, lors de la première journée de roulage sur la piste Maison Blanche du Mans, il était sans doute celui qui avait le plus de
difficultés. Mais au fil des sessions, il s’est finalement révélé être celui qui a le plus progressé ! Selon les observateurs présents en piste, il
a bien su intégrer le freinage dégressif et le choix d’une bonne trajectoire accompagné d’une bonne vitesse d’entrée. Les chronos
sont alors venus confirmer son potentiel puisqu’au final, il décrochait le meilleur temps (1:00.136) face à Garry Galant (1:01.027) et Tony
Torelli (1:02.039).
Au‐delà de sa vélocité, Laurent Pellier a aussi convaincu le jury présidé par Morgan Caron (Directeur Technique National de la FFSA) lors
des tests physiques mais aussi et surtout lors de l’entretien individuel où sa motivation, son implication et sa capacité à se remettre sans
cesse en question afin de progresser ont été très appréciées.
Lorsque Dominique Lunel, Président Délégué de la FFSA, lui remettait le trophée synonyme de son accession à l’Auto Sport Academy, le
jeune apprenti pilote semblait à peine y croire. « Je ne trouve pas les mots, j’ai le coeur qui bat très fort et j’ai du mal à réaliser ce qui
m’arrive ! Je suis bien sûr très heureux mais il ne faut pas s’arrêter là‐dessus. Ce n’est qu’une première étape, il va falloir maintenant
travailler encore plus pour la suite car je vais devoir faire mes preuves et confirmer les espoirs placés en moi. Mentalement, physiquement,
il va falloir être fort ! De toute façon, pour y arriver dans ce sport, il faut être bon partout ! Sans oublier les études puisque je suis en
1ère S et le challenge sera donc de concilier mes études et la saison en F4. J’ai encore beaucoup à apprendre, rien n’est acquis mais je vais
me donner les moyens d’y arriver, je vais me battre pour tenter de percer dans ce milieu ; ne serait‐ce que pour mon meilleur ami avec qui
je faisais souvent du kart et qui est malheureusement décédé l’an passé. Je remercie la FFSA et EDF ainsi que les partenaires Radio FG,
Formules Magazine et l’Auto Sport Academy, sans oublier tous les gens qui m’ont soutenu, mes parents, mes amis. J’ai déjà hâte de
revenir au Mans ! »
Laurent Pellier digest
Né le 17 Avril 1995 ‐ Réside à Vougy (74)
Pratique du kart en compétition : NON
Pratique du sport automobile : OUI, 1 saison en tant que copilote, 9 à 10 rallyes en 2011
Pratique du kart loisir : OUI ‐ Très régulièrement
Kart Jeunes FFSA : 2 participations en 2009 et 2011 (2ème en 2009)
C’EST NOËL AVANT L’HEURE POUR LAURENT PELLIER !
CONTACT PRESSE : JULIE RUBIN ‐ 06.17.49.20.30JRUBIN@ASACAD.COM

 

communiqué FFSA

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 08:17

mistral 2

 

Voir l'article d'André Lecondé sur Caradisiac

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 08:17

sebastien-loeb-racing

 

 

Biographie

Sébastien Loeb

 

Né à Haguenau (26 février 1974), et après avoir été un gymnaste quatre fois Champion d’Alsace, Sébastien Loeb réalise ses débuts en Rallye en 1995, à l’occasion du « Volant Rallye Jeunes ». Il y participe à deux reprises avant de participer à plusieurs rallyes régionaux en 1997, via l’association Ambition Sport Auto créée par Dominique Heintz et Rémy Mammosser. Elu « Espoir Echappement de l’année », il dispute ensuite durant deux saisons le Trophée « Citroën Saxo Kit Car », qu’il remporte en 1999. L’ascension se poursuit avec des titres en Championnat  de France des Rallyes, Terre (2000) et Asphalte (2001). Cette même année, il est sacré en J-WRC avec la Saxo S1600 et décroche son premier podium en WRC. Il signe sa première victoire en 2002, en Allemagne. Après avoir terminé Vice-Champion, il obtient le graal en 2004 et entame une série historique de huit titres mondiaux, tous acquis avec Citroën. Trois couronnes sont obtenues avec la Xsara, quatre avec la C4 et une avec la DS3 en 2011. Il devient le premier pilote automobile à être sacré huit fois Champion du Monde, qui plus est consécutivement. En parallèle, le pilote alsacien a participé à différentes épreuves sur circuit, que ce soit en GT, Porsche Cup, ou encore aux 24 Heures du Mans, terminées à la 2e place en 2006. Sébastien a également remporté trois fois la Course des Champions.

Dominique Heintz

 

Alsacien de naissance (17 août 1961), Dominique Heintz est passionné de sports mécaniques et c’est par la moto, plus abordable, qu’il débute en compétition. Il se fixe un objectif : prendre le départ du Paris-Dakar ! Il y parvient en 1986. A son retour, il remercie ses partenaires et se fait une promesse : aider un jeune à son tour. Titulaire d’un bac F3 Electrotechnique, Dominique s’engage dans l’armée de terre. Il suit la formation des officiers de réserve et fait une carrière de 21 années, quittant l’armée avec le grade de capitaine. Il entame sa reconversion en créant un garage à Soultz-Sous-Forêts. Durant cette période, Dominique Heintz a participé à différentes compétitions sur quatre roues, dont le MG Trophy. En 1996, il rencontre Sébastien Loeb et tient la promesse qu’il s’était fait dix ans auparavant en le faisant courir via l’association Ambition Sport Auto. L’aventure se poursuit jusqu’en 2002. Depuis, Dominique officie comme ouvreur de Sébastien. C’est d’ailleurs encore le cas cette saison lorsque le règlement l’autorise.

 

 

La Genèse

Le début de l’aventure…

L’histoire entre Sébastien Loeb et Dominique Heintz débute en 1996. A l’époque, Dominique tombe sur un article des Dernières Nouvelles d’Alsace, mentionnant la participation d’un pilote au « Volant Rallye Jeune ». « J’ai vu cet article qui parlait d’un certain Sébastien Loeb » raconte Dominique Heintz. « Il avait fait le meilleur temps mais n’avait pas été sélectionné. J’ai pris mon téléphone et je lui ai proposé de nous rencontrer. Seb était un jeune très motivé, qui avait la tête sur les épaules. Il était à la fois motivé et humble. C’est ce qui m’a plu ! »

Dominique Heintz a, quelques temps auparavant, monté une association nommée Ambition Sport Auto, avec notamment Rémi Mammosser, un ami d’enfance. Ils vont alors tout faire pour aider ce jeune. L’aventure débute avec une Peugeot 106, en 1997. C’est Dominique qui est le copilote de Sébastien lors du premier rallye. La belle histoire se poursuit, avec le soutien ensuite de PH Sport. Si Sébastien devient pilote Citroën, le chemin des deux hommes ne se sépare pas. « Sébastien m’a proposé d’être son ouvreur, en Championnat de France, puis en WRC. C’est quelque chose de tout simplement fantastique. » Une collaboration qui se poursuit encore aujourd’hui sur les rallyes asphaltes…

« Créer un team… »

 

Au fil des années, les deux hommes ont eu envie de lancer ensemble une équipe. « Difficile de dire une date précise, mais entre 2004 et 2005, nous avons commencé à évoquer l’idée de créer un team » explique Dominique. « A l’époque, il fallait laisser le temps au temps, mais nous en parlions régulièrement. Puis c’est devenu de plus en plus concret et Sébastien a éclairci son avenir cette saison. De mon côté, mon entreprise est désormais capable de fonctionner de manière autonome. C’était le bon moment. »

« Dominique m’a lancé il y a quinze ans et nous avions à cœur de monter ce team ensemble » poursuit Sébastien. « C’est vrai que beaucoup de personnes imaginaient cela en Rallye. Mais de mon côté, après les deux saisons à venir, j’ai envie de relever de nouveaux défis. J’ai découvert le circuit ces dernières années, que ce soit en prototype, en GT ou en Porsche Cup. J’ai pris du plaisir au cours de ces différentes expériences, que ce soit au niveau de la compétition ou de l’atmosphère qui y règne. Le sport automobile, c’est ma passion et je veux continuer à la vivre, à la partager. »

Avec des jeunes et des gentlemen drivers

La passion de la course étant à l’origine de leur rencontre, c’est avec l’idée de voir l’histoire se répéter que les deux hommes entament ce nouveau chapitre. « Faire confiance à un jeune, c’est ce qui m’est arrivé en 1986, et c’est ce que j’ai fait avec Sébastien en 1996. Miser sur la jeunesse, partager une passion, c’est la base de notre amitié » précise Dominique. « Permettre à un jeune talentueux de gravir les différents échelons comme cela a été le cas pour moi serait simplement fantastique » ajoute Sébastien. « C’est l’une de nos volontés et d’une manière général, il s’agit de la philosophie du team Sébastien Loeb Racing. Nous avons établi un programme en fonction de ces critères : nous allons participer à des championnats qui sont destinés à la fois aux jeunes et aux gentlemen drivers. »

Des objectifs élevés !

Fort de huit titres de Champion du Monde des Rallyes, Sébastien Loeb est un grand compétiteur. Dominique Heintz en est un aussi. Sans surprise, le team Sébastien Loeb Racing visera donc la plus haute marche du podium. « Nous voulons jouer la gagne dans tous les programmes » avoue Dominique. « C’est ambitieux pour une équipe qui débute, mais c’est à l’image de Sébastien. Nous ne pouvons pas avoir d’autres objectifs que gagner. C’est le cas depuis ses débuts. Allez le plus haut possible, le plus vite possible. Pour cela, nous devons faire les choses bien. Nous sommes deux passionnés, mais aussi deux compétiteurs. Nous voulons agir de manière professionnelle : ce n’est pas une aventure pour s’amuser. Il s’agit d’un projet d’entreprise qui s’inscrit sur le long terme. »

Dans un premier temps, le team Sébastien Loeb Racing sera basé à Soultz-Sous-Forêts. L’équipe sera installée dans les locaux où se trouvait le garage de Dominique Heintz. Un jeune ingénieur a été recruté. Il sera rejoint très rapidement par un ingénieur expérimenté, accompagné de plusieurs mécaniciens, dont certains possèdent une grande expérience de la compétition de haut niveau sur circuit et en rallye.

 

le site team Sébastien Loeb Racing

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:42

elena-rosell-sur-la-suter-du-team-aspar-c-.jpg

 

 

Après deux remplacements (au pied levé) en 2011 chez Aspar, ce sera chez les Qataries « QMMF que la pilote Espagnole évoluera en 2011,elle sera par le fait la première femme engagée à plein temps en Moto 2.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 07:52

prost.jpg

 

Changement de leader dans le Trophée Andros Alain Prost prend la tête du classement ,un petit point devant Jean Philippe Dayraut, Olivier Panis suit à douze unités.

Classement Alpe d'Huez

Classement final / Course 2

  Pilote Voiture Total Qualifs Finales Departage
1 2 Alain PROST LODGY 79 60 19 02m50,669s
2 1 Jean-Philippe DAYRAUT Countryman 77 57 20 02m51,156s
3 3 Franck LAGORCE Fabia 75 55 20 02m50,754s
4 9 Benjamin RIVIERE Fabia 73 54 19 02m50,944s
5 6 Evens STIEVENART LODGY 70 53 17 02m51,424s
6 6B Nicolas PROST LODGY 70 52 18 02m51,484s
7 5 Bertrand BALAS Countryman 69 51 18 02m51,517s
8 8 Pierre LLORACH Clio 3 67 50 17 02m54,416s
9 4 Olivier PANIS Fabia 64 49 15 02m52,965s
10 10 Olivier PERNAUT Fiesta RS 64 48 16 02m54,006s
11 15 Herv? KNAPICK S?rie 1 63 47 16 02m53,908s
12 19B Nicolas BERNARDI Fiesta RS 61 46 15 02m55,330s
13 4B Jacques VILLENEUVE Fabia 59 45 14 02m56,387s
14 7 Jean-Baptiste DUBOURG Clio 3 58 44 14 02m54,311s
15 16 Didier THORAL Auris 56 43 13 02m56,858s
16 3B Paul BELMONDO Fabia 55 42 13 02m55,584s
17 17 Christian BEROUJON Fabia 53 41 12 02m57,371s
18 10B Jean-Pierre PERNAUT Fiesta RS 52 40 12 02m56,063s
19 19 Julien MAURIN Fiesta RS 50 39 11 02m56,596s
20 18 Christophe JOUET Fiesta 48 38 10 02m56,601s
21 5B G?rald FONTANEL Countryman 47 37 10 02m57,221s
22 7B Andr?a DUBOURG Clio 3 47 36 11 02m58,007s
23 14 Serge LUBRANO Auris 44 35 9 03m00,991s
24 15B Anne-Sophie LEMONNIER S?rie 1 41 33 8 02m58,928s
25 8B Marl?ne BROGGI Clio 3 41 32 9 03m01,865s
26 11 Christophe ANQUETIL Fabia 39 34 5 02m58,688s
27 17B Micka?l PETIT Fabia 37 31 6 03m01,733s
28 14B B?r?nice DEMOUSTIER Auris 37 29 8 03m02,349s
29 12 Lionel DAZIANO Clio 3 36 30 6 03m02,112s
30 11B Alain MACHARD Fabia 35 28 7 03m03,114s
31 9B Laurent BARBIERI Fabia 33 26 7 03m03,961s
32 18B Guy MOTTARD Fiesta RS 32 27 5 03m04,831s
33 16B Dominique CHIANALE Auris 29 25 4 03m07,453s
Jacques-Armand Dupuis pour autohebdo

 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 07:43

Calendrier-Pirelli-2012-l-integralite-des-photos

 

 

Le calendrier Pirelli, c'est comme le Beaujolais nouveau ou le Père Noël. On l'attend chaque année avec intérêt. Voici donc la dernière version de l'esthétique album que l'on se délecte d'effeuiller mensuellement durant l'année.

Comme à chaque fois, il n'y a aucun rapport avec la raison sociale du commanditaire qui se garde bien ici de mettre des boudins en présentoir.

La Corse a été choisie comme toile de fond et il faut bien admettre un rendu sympathique, même si les égéries sont un tantinet anorexiques.

Vingt cinq photos et une vidéo de vingt minutes sur l'expédition vous teindront au chaud pour cet hiver pour l'instant plus humide que froid. Voire torride après ça.



 



 

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 07:35

2011_FIA_GT1_Show_Hexis.jpg

 

Une partie du team HEXIS Racing est à New Dehli afin de recevoir le titre de Champion du Monde Equipes GT1 raflé le mois dernier à San Luis. Dans une semaine, c'est la ville de Montpellier qui sera en pleine effervescence avec un show exceptionnel le vendredi 16 décembre à partir de 15 heures Avenue Saint-Lazare. Les autos seront exposées avec en prime une démonstration. Il est clair que Clivio Piccione aura à cœur de rééditer ses donuts de San Luis, mais attention Clivio, la France n'est pas l'Argentine ;). Les pilotes de l'équipe seront bien entendu de la partie. Une Word Title Party sera ensuite organisée au Café Joseph à partir de 20 heures, en présence du fameux DJ Didier Sabatier. The show must go on... En attendant, retrouvez deux vidéos retraçant la saison de l'équipe gardoise ici et .

 

Laurent Mercier pour endurence info

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 08:15

vergue.jpg

 

Jean Eric Vergne à signé chez Toro Rosso, il va donc rejoindre  Pic et Grosjean dans le grand cirque de la F1 2012.On se croirait presque revenue à la grande  époque ELF.

autohebdo

Partager cet article

Repost0