Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 22:11

 

strakka.jpg

 

Meilleur temps des essaies du mercredi, maissortie de route violente et voiture gravement endommagée espérons que l’équipe pourra la réparer !

 

Strakka Racing - HPD ARX-01d n°42

Team Manager : Piers Phillips

HPD ARX-01c - Moteur V6 HPD 2,8 litres double turbo - Pneus Michelin

 

HPD ARX-01c n°42 : Danny Watts-Jonny Kane-Nick Leventis

 

Peter Hardman a créé en 2007 le Strakka Racing. Habitué des courses historiques, Hardman courait avec Nick Leventis et les deux hommes ont ainsi accédé au plus haut niveau de l'endurance en 2008, faisant courir une Aston Martin DBR9 et courant au Mans pour la première fois. Le team est passé directement en LMP1 en 2009 avec une Ginetta-Zytek avec pour meilleur résultat une cinquième place en Le Mans Series et une nouvelle participation au Mans. L'année dernière, Strakka a une nouvelle fois changé de matériel, descendant en LMP2 avec une HPD ARX-01c . L'année a été brillante, avec une place de vice-champion en Le Mans Series LMP2, assortie de trois victoires dont l'une à la distance sur le Hungaroring, et surtout la victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2.

 

Fort de cette année fructueuse, le team a dérogé à ses habitudes et conservé le même matériel que l'année précédente, à l'exception bien sûr du moteur, du fait de la règlementation 2011, mais en ayant toujours un moteur développé par HPD, le V6 Honda. Comme les autres LMP2, Strakka souffre par rapport aux LMP2 à moteur Nissan et compte sur les ajustements règlementaires. Il n'en reste pas moins que, même dominé en performances pures malgré des progrès à Spa, les résultats sont encore au rendez-vous avec deux places de troisième, au Castellet et à Spa, et que le Strakka Racing ainsi que Nick Leventis, Jonny Kane et Danny Watts sont actuellement en tête des classements LMP2 en Le Mans Series.

 

Danny Watts est une des stars du peloton des protos en Le Mans Series. Ancien champion de Formule Renault UK, le pilote britannique a fait beaucoup de F3 et de Carrera Cup. Il a débuté en endurance avec le team LNT en 2007 et dès sa première année, il terminait quatrième au Petit Le Mans (troisième en LMP2) avec la Zytek 07S de Zytek Motorsport. En 2009, il commençait sa collaboration avec le Strakka Racing et éclatait véritablement en 2010 avec le titre Le Mans Series et la superbe victoir au général en Hongrie. Jonny Kane a trusté les titres en monoplace : F Ford Irlande, F Ford Europe, F Vauxhall et le très convoité British F3. Il est ensuite passé en Indy Lights (2 victoires) et faisait partie de l'aventure des MG-Lola EX257 au Mans. Il compte deux podiums au Petit Le Mans (LMP2 et GT1). En 2009, il est vice-champion Le Mans Series en LMP2 et deuxième en LMP2 au Mans sur une Lola Speedy Sebah et en 2010 il a donc remporté avec Strakka les 24 Heures du Mans et était une nouvelle fois vice-champion LMP2. Nick Leventis est le gentleman driver du trio, mais c'est un gentleman driver éclairé. Venu tard à la compétition, Leventis engrange rapidement les résultats : vainqueur deux fois des Six Heures de Vallelunga en Tourisme et une fois en GT1. Il a continué parllèlement à courir en Historique, notamment avec la Ferrari P3. Il a fait sa première appartion au Mans en 2008 sur une Aston Martin GT1 Vitaphone, avant d'y revenir en 2009 et 2010 avec le Strakka Racing, avec donc cette victoire en LMP2 l'année dernière. Comme Watts et Kane, il est galement vice-champion LMP2 Le Mans Series 2010.

 

Piers Phillips à E-I :

Le début de saison : "Pour le moment cela a été une saison très éprouvante. Avec la disparité évidente entre les LMP2 et les problèmes de balance de performance, nous avons vraiment dû nous battre avec nos seules armes pour survivre dans ce début de saison. La course du Paul Ricard a été une plaisanterie absolue du côté de nos performances, et le fait de rendre 18 kmh aux voitures à moteur Nissan a fait de tout le meeting un exercice très difficile pour nous tous. Nous avons reçu une petite amélioration des performances à la suite de cette épreuve, ce qui nous a un peu rapproché de la concurrence à Spa mais comme nous avons tous pu le voir nous avons lutté pour finir une nouvelle fois troisième, loin des premiers. Au vu de tout cela, être en tête du championnat, c'est incroyable. Je suppose qu'à de nombreux égards le fait d'être à cette place, cela montre la force et la profondeur de notre engagement, et c'est quelque chose dont je suis très content et très fier."

 

Les attentes pour Le Mans : "Attentes", c'est un mot très dangereux à utliser quand on parle du Mans. "Espoirs" conviendrait mieux! Bien sûr, après notre succès sans équivoque et notre performance concluante dans la course l'année dernière nous avons de grands espoirs de rééditer ce résultat. Cependant c'est une année différente avec des challenges différents, avec le challenge qui n'est pas le moindre d'arriver avec une configuration moteur toute nouvelle. J'aimerais évidemment être de nouveau sur la plus haute marche du podium le dimanche après-midi."

 

Les concurrents : "C'est une question très délicate. Je pense qu'il est évident pour tous que le niveau et le champ des équipes ne sont pas aussi forts que l'année dernière. Les avantages en performance que les voitures à moteur Nissan possèdent sur le reste des concurrents masquent quelque peu la différence de perofessionalisme et de niveau des équipages. Il y a réellement quelques packages très forts, mais Le Mans, c'est un animal différent à maîtriser et nous tous chez Strakka Racing nous avons réussi à passer au travers des hauts et des bas de l'épreuve et en particulier nous savons comment la gagner."

 

Claude Foubert pour endurance-info

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 22:01

 

dumas.jpg

 

 

« Ce sera une course difficile ». «  La règle d’or pour le samedi et le dimanche sera de rester en piste et ne pas commettre une seule erreur. »à déclaré Romain Dumas à nos confrères d’Autohebdo 

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 09:52

 

pole-peugeot.jpg

 

 1 8 Peugeot Sport Total F. Montagny / S. Sarrazin / N. Minassian Peugeot 908 LM P1 M 3:27.033 16 22 - - 237.0

2 2 Audi Sport Team Joest M. Fassler / A. Lotterer / B. Treluyer Audi R18 TDI LM P1 M 3:27.939 6 29 +0.906 +0.906 236.0

3 1 Audi Sport Team Joest T. Bernhard / R. Dumas / M. Rockenfeller Audi R18 TDI LM P1 M 3:27.949 2 11 +0.916 +0.010 235.9

4 3 Audi Sport North America R. Capello / T. Kristensen / A. McNish Audi R18 TDI LM P1 M 3:28.301 3 28 +1.268 +0.352 235.5

5 7 Peugeot Sport Total M. Gene / A. Wurz / A. Davidson Peugeot 908 LM P1 M 3:28.796 4 27 +1.763 +0.495 235.0

6 9 Team Peugeot Total P. Lamy / S. Bourdais / S. Pagenaud Peugeot 908 LM P1 M 3:29.466 4 28 +2.433 +0.670 234.2

7 10 Team Oreca Matmut N. Lapierre / L. Duval / O. Panis Peugeot 908 HDI-FAP LM P1 M 3:30.084 17 25 +3.051 +0.618 233.5

8 16 Pescarolo Team E. Collard / C. Tinseau / J. Jousse Pescarolo Judd LM P1 M 3:35.456 3 12 +8.423 +5.372 227.7

9 12 Rebellion Racing N. Jani / N. Prost / J. Bleekemolen Lola B 10/60 Coupe-Toyota LM P1 M 3:37.404 8 20 +10.371 +1.948 225.7

10 13 Rebellion Racing A. Belicchi / J. Boullion / G. Smith Lola B 10/60 Coupe-Toyota LM P1 M 3:38.351 7 14 +11.318 +0.947 224.7

11 15 Oak Racing T. Monteiro / G. Moreau / P. Ragues Oak Pescarolo-Judd LM P1 D 3:39.672 5 18 +12.639 +1.321 223.4

12 20 Quifel-Asm Team M. Amaral / O. Pla / W. Hughes Zytek 09 SC LM P1 D 3:41.019 16 16 +13.986 +1.347 222.0

13 42 Strakka Racing N. Leventis / D. Watts / J. Kane Honda Performance Development Arx 01 LM P2 M 3:42.615 9 23 +15.582 +1.596 220.4

D

14 26 Signatech Nissan F. Mailleux / L. Ordoñez / S. Ayari Oreca 03-Nissan LM P2 D 3:43.124 8 22 +16.091 +0.509 219.9

15 48 Team Oreca Matmut A. Premat / D. Hallyday / D. Kraihamer Oreca 03-Nissan LM P2 M 3:43.654 6 26 +16.621 +0.530 219.4

16 41 Greaves Motorsport K. Ojjeh / O. Lombard / T. Kimber-Smith Zytek Nissan LM P2 D 3:43.814 3 17 +16.781 +0.160 219.2

17 40 Race Performance M. Frey / R. Meichtry / M. Rostan Oreca 03-Judd BMW LM P2 D 3:44.294 18 22 +17.261 +0.480 218.8

18 22 Kronos Racing V. Ickx / M. Martin / B. Leinders Lola Aston Martin LM P1 M 3:44.415 9 11 +17.382 +0.121 218.6

19 39 Pecom Racing L. Perez-Companc / M. Russo / P. Kaffer Lola B11/40-Judd Bmw LM P2 M 3:45.997 7 20 +18.964 +1.582 217.1

20 36 RML T. Erdos / M. Newton / B. Collins Honda Performance Development Arx 01 LM P2 D 3:47.308 3 24 +20.275 +1.311 215.8

D

21 5 Hope Racing S. Zacchia / J. Lammers / C. Elgaard Oreca Swiss Hy Tech-Hybrid LM P1 M 3:47.691 9 17 +20.658 +0.383 215.5

22 49 Oak Racing S. Nakano / N. De Crem / J. Charouz Oak Pescarolo-BMW LM P2 D 3:48.211 15 19 +21.178 +0.520 215.0

23 24 Oak Racing J. Nicolet / R. Hein / J. Yvon Oak Pescarolo-Judd LM P1 D 3:48.852 15 22 +21.819 +0.641 214.4

24 33 Level 5 Motorsports S. Tucker / C. Bouchut / J. Barbosa LM P2 M 3:51.149 7 9 +24.116 +2.297 212.3 Lola Coupe-Honda Performance Development

25 44 Extreme Limite AM Paris F. Rosier / P. Haezebrouck / J. De Fournoux Norma M200P-Judd BMW LM P2 D 3:51.438 4 19 +24.405 +0.289 212.0

26 009 Aston Martin Racing A. Fernandez / A. Meyrick / H. Primat Aston Martin AMR-One LM P1 M 3:56.637 11 12 +29.604 +5.199 207.3

27 007 Aston Martin Racing C. Klein / S. Mucke / D. Turner Aston Martin AMR-One LM P1 M 3:56.847 4 7 +29.814 +0.210 207.2

28 35 Oak Racing A. Barlesi / F. Da Rocha / P. Lafargue Oak Pescarolo-Judd BMW LM P2 D 3:57.453 19 22 +30.420 +0.606 206.6

29 56 BMW Motorsport A. Priaulx / D. Muller / J. Hand BMW M3 GT LM GTE Pro D 3:58.426 4 26 +31.393 +0.973 205.8

30 51 AF Corse Srl G. Fisichella / G. Bruni / T. Vilander Ferrari 458 Italia LM GTE Pro M 3:58.989 3 19 +31.956 +0.563 205.3

31 55 BMW Motorsport A. Farfus / J. Muller / D. Werner BMW M3 GT LM GTE Pro D 3:59.321 9 24 +32.288 +0.332 205.0

32 74 Corvette Racing O. Gavin / J. Magnussen / R. Westbrook Chevrolet Corvette C6 ZR1 LM GTE Pro M 3:59.519 2 21 +32.486 +0.198 204.8

33 73 Corvette Racing A. Garcia / T. Milner / O. Beretta Chevrolet Corvette C6 ZR1 LM GTE Pro M 3:59.633 2 22 +32.600 +0.114 204.7

34 59 Luxury Racing S. Ortelli / F. Makowiecki / J. Melo Ferrari 458 Italia LM GTE Pro M 3:59.901 2 19 +32.868 +0.268 204.5

35 75 Prospeed Competition M. Goosens / M. Holzer / J. Van Lagen Porsche 911 RSR (997) LM GTE Pro M 3:59.962 4 22 +32.929 +0.061 204.5

36 77 Team Felbermayr-Proton M. Lieb / R. Lietz / W. Henzler Porsche 911 RSR (997) LM GTE Pro M 3:59.998 3 18 +32.965 +0.036 204.4

37 89 Hankook-Team Farnbacher D. Farnbacher / A. Simonsen / L. Keen Ferrari 458 Italia LM GTE Pro H 4:00.260 2 23 +33.227 +0.262 204.2

38 79 Jota S. Dolan / S. Hancock / C. Buncombe Aston Martin Vantage LM GTE Pro D 4:00.747 5 17 +33.714 +0.487 203.8

39 80 Flying Lizard Motorsports J. Bergmeister / P. Long / L. Luhr Porsche 911 RSR (997) LM GTE Pro M 4:01.480 3 14 +34.447 +0.733 203.2

40 58 Luxury Racing A. Beltoise / F. Jakubowski / P. Thiriet Ferrari 458 Italia LM GTE Pro M 4:02.017 8 23 +34.984 +0.537 202.7

41 88 Team Felbermayr-Proton B. Miller / N. Tandy / A. Al-Faisal Porsche 911 RSR (997) LM GTE Pro M 4:02.049 3 16 +35.016 +0.032 202.7

42 70 Larbre Competition C. Bourret / P. Gibon / J. Belloc Porsche 911 RSR (997) LM GTE Am M 4:03.918 6 23 +36.885 +1.869 201.2

43 81 Flying Lizard Motorsports S. Neiman / D. Law / S. Pumpelly Porsche 911 RSR (997) LM GTE Am M 4:04.747 19 21 +37.714 +0.829 200.5

44 60 Gulf AMR Middle East F. Giroix / R. Goethe / M. Wainwright Aston Martin Vantage LM GTE Am D 4:04.825 2 7 +37.792 +0.078 200.4

45 63 Proton Competition C. Ried / H. Felbermayr Jr. / H. Felbermayr Porsche 911 RSR (997) LM GTE Am M 4:05.154 4 18 +38.121 +0.329 200.1

46 57 Krohn Racing T. Krohn / N. Jonsson / M. Rugolo Ferrari F430 LM GTE Am D 4:05.856 6 17 +38.823 +0.702 199.6

47 50 Larbre Competition P. Borhanuser / J. Canal / G. Gardel Chevrolet Corvette C6 ZR1 LM GTE Am M 4:05.955 5 18 +38.922 +0.099 199.5

48 66 JMW Motorsport R. Bell / T. Sugden / X. Maasen Ferrari 458 Italia LM GTE Pro D 4:06.884 5 13 +39.851 +0.929 198.7

49 65 Lotus Jetalliance J. Rossiter / J. Mowlen / J. Hirschi Lotus Evora LM GTE Pro M 4:07.465 5 20 +40.432 +0.581 198.3

50 71 AF Corse R. Kauffman / M. Waltrip / R. Aguas Ferrari 458 Italia LM GTE Pro M 4:08.213 5 20 +41.180 +0.748 197.7

51 61 AF Corse SRL P. Perazzini / M. Cioci / S. Breslin Ferrari F430 LM GTE Am M 4:10.316 2 2 +43.283 +2.103 196.0

52 83 JMB Racing M. Rodrigues / J. Menahem / N. Marroc Ferrari F430 LM GTE Am M 4:10.335 12 12 +43.302 +0.019 196.0

53 64 Lotus Jetalliance O. Slingerland / M. Rich / J. Hartshorne Lotus Evora LM GTE Pro M 4:17.379 5 13 +50.346 +7.044 190.6

54 62 CRS Racing P. Ehret / S. Lynn / R. Wills Ferrari F430 LM GTE Am M 4:26.249 2 9 +59.216 +8.870 184.3

55 68 Robertson Racing LLC D. Robertson / A. Robertson / D. Murry Ford GT-Doran LM GTE Am M 1

56 76 Imsa Performance Matmut P. Pilet / R. Narac / N. Armindo Porsche 911 RSR (997) LM GTE Pro M

Fastest Lap Lap 16 Stephane Sarrazin 3:27.033 237.0 Kph

Partager cet article

Repost0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 22:38

 

76_Porsche.jpg

 

Les 24 Heures 2011 commence mal pour IMSA Performance et Raymond Narac La Porsche 997 RSR a échappée a son pilote lors du premier tour des essaies .Les dégâts étaient suffisamment important pour obliger l’équipe à ramener l’auto dans leurs ateliers Rouennais, une longue nuit de travail, sans doute pour les mécanos….Souhaitons que la Porsche nous revienne ce soir réparée, et que l’équipe puisse faire une course a la hauteur de ses ambition ! Bon courage a eux !


IMSA Performance MATMUT - Porsche 997 RSR n°76

Directeur : Raymond Narac

Team Manager : Frank Rava

Porsche 997 GT3 RSR - Moteur Porsche 6 cylindres Boxer 4000 cm3 - Pneus Michelin

 

Porsche 997 GT3 RSR n°76 : Raymond Narac-Patrick Pilet-Nicolas Armindo

 

Journée Test : 4'02"087 - 25ème -5ème temps en GTE Pro

Spa : abandon

 

Sur les pistes depuis maintenant une dizaine d'années, l'équipe rouennaise montée par Raymond Narac s'est fait un nom dans les courses d'endurance, commençant tout d'abord par deux titres GT2 en Championnat de France FFSA GT avant d'accéder à la reconnaissance internationale avec la victoire en GT2 dans les 24 Heures du Mans 2007. L'année suivante, le team IMSA obtient des podiums en Le Mans Series et des victoires en Open GT. En 2010, le team remporte les 24 Heures de Dubai, fait de nombreuses places d'honneur en Le Mans Series -victoire dans le Michelin Green X Challenge, est de nouveau vainqueur en Open GT et obtient le titre pilotes en GT en VdeV. IMSA Performance MATMUT a le statut d'équipe officielle Porsche, possédant d'ailleurs dans ses rangs deux pilotes Porsche "usine", Patrick Pilet et Wolf Henzler.

 

Cette année, le team IMSA a engagé deux Porsche 997 en Le Mans Series, une en GTE Pro et une en GTE Am. En GTE Pro, la saison a très mal commencé, les deux Porsche étant mises hors d'usage lors du départ confus Le Mans Series au Castellet et à Spa, la Porsche n°76 devait abandonner prématurément en début de course, en panne d'alimentation d'essence. La voiture et le team valent nettement mieux que leur début de saison, ce qui a été démontré pendant la Journée Test où cette Porsche n°76 a figuré parmi les meilleures de la catégorie.

 

C'est un trio francophone qui sera aux commandes de la 997. Raymond Narac est désormais bien plus qu'un amateur éclairé. Il pointe au deuxième rang de la Coupe Porsche 2010, ce qui n'est pas rien. En plus de ses nombreuses victoires et podiums dans des courses GT, il a à son palmarès trois titres de Champion de France GT, une victoire aux 24 Heures de Dubai et une victoire aux 24 Heures du Mans en GT2, ce que nombre de pilotes dits professionnels pourraient lui envier. Il vient de remporter les 1000 Km de Spa avec une Porsche IMSA en GTE Am et a remporté les Six Heures de Motorland Aragon VdeV dimanche dernier, donc il se présentera très entraîné. Patrick Pilet a été Champion de France de Formule France, de Formule Renault et a remporté la Porsche Carrera Cup française en 2007, ce qui lui a valu une promotion au statut d'officiel Porsche dès l'année suivante et de faire la saison 2008 en ALMS avec le Flying Lizard Motorsports avec 5 podiums et la troisème place du classement pilotes. En 2009, il termine troisième en GT des 24 Heures de Daytona, rejoint IMSA Performance en Le Mans Series où il fait plusieurs podiums et remporte six victoires en Open GT. En 2010, il est de l'équipage victorieux à Dubai, termine pour la première fois les 24 Heures du Mans avec la cinquième place en GT2, est deuxième des 24 Heures de Spa, gagne de nouveau en Open GT et fait des podiums en Le Mans Series. Nicolas Armindo est la dernière recrue de IMSA. C'est un vrai Porschiste puisqu'il dispute la Carrera Cup et la Porsche Supercup (trois victoires) depuis plusieurs années. Il a remporté la Porsche Carrera Cup allemande en 2010 et a également couru en Championnat du Monde FIA GT1 sur une Ford GT Matech. Il est extrêmement rapide comme le prouvent ses deux pole positions dans les deux premières manches Le Mans Series en GTE Am, devant plusieurs voitures courant en GTE Pro, ainsi que bien sûr sa victoire de Spa avec Raymond Narac.

 

Claude Foubert pour endurance-info

Partager cet article

Repost0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 21:28

 

norma.jpg

 

Extreme Limite AM Paris - Norma Judd n°44

Team Manager : Patrice Roussel

Directeur Sportif : Marc Graillot

Norma M200P - Moteur V8 Judd HK 3,6 litres (dérivé d'un bloc V8 BMW) - Pneus Dunlop

 

Norma M200P-Judd HK n°44 : Fabien Rosier-Philippe Haezebrouck-Jean-René De Fournoux

 

Journée Test : 3'50"134 - 23ème - 9ème temps en LMP2

Spa : 39ème - 9ème en LMP2

 

Le team nantais Extrême Limite court dans le Challenge d'Endurance Protos VdeV depuis plusieurs années, avec des Norma. Parallèlement à un nouvel engagement en VdeV, l"équipe est passée cette année au LMP2. Fidèle de Norma -Patrice Roussel, le Team Manager, ayant disputé les 24 Heures du Mans sur une Norma-Ford et ayant également couru aux USA sur Norma- le team a fait l'acquisition du châssis Norma ayant fait les 24 Heures du Mans 2010 avec le Pegasus Racing.

 

Extrême Limite a beaucoup travaillé sur la voiture et l'a équipée d'un système d'acquisitions de données qui faisait défaut l'an passé. Le moteur Judd HK a été choisi en 2011 et la vitesse de pointe de la voiture est satisfaisante. La voiture a débuté au Castellet. En qualifications, à moteur égal, Fabien Rosier n'était qu'à quatre dixièmes de Pierre Kaffer, à moteur égal. En course, cela a été un peu plus difficile. Lors de la Journée Test, la matinée a été consacrée à qualifier les trois pilotes, ce qui a été fait sans soucis. En fin de journée, Fabien Rosier a descendu un peu les chronos, mais la voiture vaut mieux que les 3'50". A Spa, le proto a été très vite retardé et dès lors toute chance d'un bon résultat était anéanti.

 

L'équipage du Mans, différent de celui des Les Mans Series, où Fabien Rosier a pour coéquipiers les suisses Jean-Marc Luco et Maurice Basso, est de très bonne valeur et très homogène. Fabien Rosier a été volant ACO en 2006 et a une jolie pointe de vitesse comme il le prouve en VdeV où il vient d'aligner cinq pole positions lors des dix dernières courses malgré la présence de quelques autres beaux sprinters. Il court également cette année en GT Tour au volant d'une Viper. Ce sera sa première participation aux 24 Heures. Fabien dispose d'un solide bagage technique, possédant son diplôme d'ingénieur. Philippe Haezebrouck et Jean-René De Fournoux font leur retour au Mans. Haezebrouck a couru deux fois au Mans, en 2001 sur une Porsche avec Gunnar Jeannette et Romain Dumas, le trio terminant septième, ainsi qu'en 2005 sur la Pilbeam JPX. Haezebrouck court également en VdeV. Il a un programme très chargé puisqu'il court également en VLN cette année, ayant remporté la victoire de classe dans les deux dernières manches. Jean-René De Fournoux va courir ses septièmes 24 Heures du Mans dont trois sur WR. Il a été lui aussi volant ACO et a couru aussi en VdeV avec Extrême Limite. L'association des trois pilotes, tous habitués des courses d'endurance, sera un atout dans cette catégorie très disputée.

 

Marc Graillot à E-I :

Le début de saison : "Nous avons terminé toutes les courses et nous avons parcouru beaucoup de kilomètres depuis le début de saison sans problème majeur. Il y a une progression permanente dans la compréhension de la voiture et de ses réactions aux réglages et l'équipe technique est rodée maintenant. Le classement actuel en Le Mans Series ne reflète pas vraiment le potentiel que nous montrons depuis le début de la saison. Nous allons continuer à progresser."

 

Les espoirs pour Le Mans : "Notre objectif principal est d'acquérir de l'expérience dans une course à ce niveau de difficulté. Notre premier espoir est d'être à l'arrivée, puis de finir au milieu du paquet très relevé des LMP2 et au général, si tout va bien, dans le Top 15."

 

Les concurrents : "Le lot est très relevé.Beaucoup d'équipes ont plus d'expérience que nous en tant qu'écurie et en équipement (Lola, Zytek, Oreca). Sur le début de la saison, la puissance des moteurs en présence n'est pas équilibrée, mais l'ACO est attentive à la situation, c'est une bonne chose. Malgré cela, nous collons au paquet -voir les temps de qualifs de Spa, par exemple) et nous espérons encore progresser sur la fin de saison."

 

Même si Extrême Limite AM Paris va courir pour la première fois au Mans, l'équipe dispose d'une solide base, avec un Team Manager qui a remporté en tant que pilote les 24 Heures en LMP2 sur une Debora, avec un Directeur Technique de talent, Patrick Dupont. Pour cette première participation, l'objectif sera de terminer, mais le châssis de la Norma et la bonne vitesse de pointe du proto peuvent permettre un très beau résultat.

 

Claude Foubert pour endurance -info et lnterview

 

Commençons par le débutant...Fabien, quelles sont tes impressions sur ce Pesage ?

F. Rosier : « Je ne connaissais pas du tout la Place des Jacobins, le Pesage, je n'avais jamais vu ça, il y a pas mal de monde...C'est impressionnant, la ferveur qu'il y a pour ce Pesage. »

 

Philippe, tu as connu le Pesage sur le Quinconce...

P. Haezebrouck : « J'avais effectivement connu le Pesage lors de mes premières participations, mais finalement on est tellement impressionnés, surtout la première fois, où je n'avais rien vu passer...Là, c'est bien, parce que je profite un peu plus de ce qu'il y a autour. Le changement d'emplacement ne change rien,  on ressent la même présence fervente du public. »

 

Le moteur Judd HK BMW  a bénéficié des derniers ajustements techniques de l'ACO. Pensez-vous que la Norma va en tirer bénéfice ?

F Rosier : « On a hâte de voir ça ! A priori, Judd annonce une dizaine de chevaux supplémentaires. Sur près de 500 annoncés, ça ne fait pas une différence énorme...Donc, on va verra  vraiment mercredi les effets. Moi , ce que j'avais ressenti, mais c'est un avis de pilote uniquement, c'est que les moteurs Nissan avaient plus de couple. C'est vraiment à l'accélération, en sortie de virage, qu'ils faisaient la différence avec nous. En vitesse de pointe, on était pratiquement pareil."

 

P. Haezebrouck : « Je n'ai pas suffisamment de recul, je n'ai  pas suffisamment roulé avec la voiture, mais nous avons un moteur qui est linéaire, qui monte bien, qui prend ses tours et qui est très gréable. Ce qu'il faut, c'est que ça dure vingt-quatre heures. »

 

Bonne vitesse de pointe, donc ?

 

F.Rosier : « En Le Mans Series, oui. Par contre, pour la Journée Test, on avait gardé la package aéro normal, donc ce n'était pas parfait, mais comme dit Philippe, la performance maxi, ce n'est pas l'essentiel. Ce qu'il faut, c'est que l'auto soit bien confortable à conduire sur 24 heures, qu'elle se conduise facilement,  ne pas être gênés, ne pas prendre les vibreurs, passer les virages avec un rapport de plus pour économiser la boîte et le moteur,  ne pas faire de touchette, éviter tous les pièges. L'idée, c'est ça, faire une course raisonnable. »

 

Qu'est-ce que vous avez changé sur l'aéro par rapport à la Journée Test ?

F.Rosier : « Pas grand-chose, en fait. Deux ou trois petites choses. On n'a pas de package aérodynamique spécifique. On a enlevé les flaps à l'avant, ce qui devrait faire en sorte de réduire l'appui à l'arrière pour avoir une balance égale, pour avoir un peu plus de Vmax. A Spa, par contre, donc après la Journée Test, on avait  joué pas mal sur le châssis, et on avait gagné pas mal. »

 

Philippe, tu n'as piloté la Norma que pendant la Journée Test. Combien as-tu fait de tours ?

P. Haezebrouck : « Combien j'ai fait de tours, Je ne sais pas, mais quand je monte dans une voiture de course, j'ai toujours l'impression que même si je descends longtemps après être monté dedans, ça n'a pas duré longtemps , donc pas suffisamment ! Mais là, on a 24 Heures, on va pouvoir rouler, tout en essayant d'être le plus raisonnable possible. »

 

Fabien et Philippe, vous vous êtes bien entraînés dimanche en Espagne, pour la troisième manche du Challenge d'Endurance Protos VdeV à Motorland Aragon (les deux pilotes étaient cette fois concurrents, tous deux au volant de Norma M20FC)...

 

P. Haezebrouck «Nous, on a eu cinq heures très agréables et puis la dernière heure un peu calamiteuse, avec des problèmes d'allumage, mais on a décidé de ne pas arrêter la voiture, car on n'était pas sûr qu'elle redémarre. On avait un petit peu d'avance sur le troisième et on a réussi  à garder notre deuxième place. Malheureusement, on aurait bien aimé aller chatouiller David Zollinger et Philippe Mondolot. Deuxième, c'est pas mal, mais premier, c'est encore mieux... »

 

F. Rosier « On a fait un début de course correct, on était d'ailleurs devant Philippe et ensuite, ils nous sont passés devant au bout d'une heure et demie de course. Globalement, ils étaient plus rapides que nous. Théoriquement, on devait faire troisièmes, mais on a eu un petit problème au stand et on ne pouvait pas aller chercher ceux qui étaient devant . »

 

Jean-René De Fournoux nous rejoint.

 

Jean-René, les impressions d'un « ancien ?

J.R. De Fournoux « La pression ou les impressions ?  Non, je suis assez serein. Il y aura forcément un petit peu de pression qui va monter au fur et à mesure que l'évènement  arrive, mais je suis assez serein, parce que l'équipe sait ce qu'elle fait, parce que les coéquipiers ont beaucoup d'expérience, sont rapides, donc c'est parfait. « 

 

Même question que pour Philippe, combien de tours as-tu fait pendant la Journée Test ?

J.R. De Fournoux : "Une vingtaine, je pense. On a fait dix tours le matin, on s'est concentrés là-dessus, et l'après-midi, à peu près une dizaine. »

 

Est-ce que vous avez défini qui allait prendre le départ des 24 Heures ?

P Haezebrouck : « Oui, c'était une de mes requêtes  au moment où j'ai signé avec l'écurie, c'était de prendre le départ, et ils l'ont accepté, donc ce n'est plus un sujet, c'est moi qui  prendrai le départ. On s'était mis d'accord. »

 

Tu as pris une matraque et tu as dit, c'est comme ça ou rien... ?

P. Haezebrouck : « Non, non, jamais...(rires). On s'est tous mis rapidement d'accord. »

 

Est-ce que vous avez décidé de la suite des relais ?

P. Haezebrouck : « On ne connaît pas encore la stratégie. Je ne sais pas si on fera un relais, deux relais, trois relais...Je suivrai ce qu'on me dira de faire. »

 

Comment se comportent les pneumatiques Dunlop sur la Norma ?

F. Rosier : « ça va, ils ne se dégradent pas trop. Il sont bien. Je me demande si on ne mettrai pas des soft pour la qualif ? »

 

Je sentirais bien que ça te démange un peu... !!

F. Rosier : « Sérieusement, l'objectif, c'est que la voiture soit bien réglée. »

 

P. Haezebrouck : « On a toujours envie d'aller vite,  C'est une auto agréable à conduire, qui est saine, qui n'a pas de vices, et pour les 24 Heures, c'est une voiture avec laquelle on est vite en confiance. C'est d'ailleurs là où il faut se méfier, car quand on est trop vite en confiance, on peut commettre des erreurs. On verra en course. On roule, on ne s'arrête pas, et la vie est belle...En LMP2, si on a la chance d'être à l'arrivée, en principe on n'est pas trop mal classé.  Ce qu'il faut, c'est ne pas s'arrêter. En 2001, avec la Porsche Freisinger, on a dû s'arrêter au stand 31 ou 32 minutes, et encore parce qu'on a fait un arrêt supplémentaire, parce qu'un des pilotes a voulu monter des medium. Manfred Freisinger s'est laissé faire, mais on n'aurait pas dû s'arrêter, c'est ce qui nous coûte la victoire en GT. »

 

J.R De Fournoux : « 2001, il a vraiment beaucoup plu. Rouler en intermédiaires, ce n'est pas facile. Quand c'est trop mouillé, tu es mal, quand ça ne l'est pas assez, tu es mal aussi, c'est coton. »

 

Fabien, tu as roulé avec la Norma sous la pluie ?

F. Rosier : « Pas beaucoup, c'est pour ça que ce serait bien qu'il ne pleuve pas !!"

 

P. Haezebrouck : « Je ne suis pas inquiet, parce que c'est une auto saine. »

 

J.R. De Fournoux : « L'avantage avec un proto, c'est que sous la pluie, il n'y a pas de buée. »

 

Nous remercions Fabien, Philippe et Jean-René.

 

Propos recueillis par Claude Foubert pour endurance info

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 06:10

 

miss-24.jpg

 

Emmanuelle Brulon  la miss 24 heures du Mans 2011

Partager cet article

Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 22:15

 

rml.jpg

 

RML - HPD ARX-01d n°36

Team Manager : Phil Barker

HPD ARX-01d - Moteur V6 HPD 2,8 litres double turbo - Pneus Dunlop

 

HPD ARX-01d n°36 : Tomas Erdos/Ben Collins-Mike Newton

 

Journée Test : 3'48"817 - 20ème - 7ème en LMP2

Spa : forfait (accidentée en essais libres)

 

L'équipe RML est un des ténors de la catégorie LMP2 . Le team britannique a remporté à deux reprises les 24 Heures du Mans dans cette catégorie et a décroché également deux titres LMP2 en Le Mans Series.

 

En 2010, RML avait installé un moteur HPD dans son Coupé Lola avec donc le titre LMP2. Cette année, elle a conservé le même châssis. Les règlements LMP2 2011 n'étant plus les mêmes, elle a dû changer de motorisation, mais a gardé sa confiance à HPD en adoptant le V6 Honda. Comme les autres équipes motorisées par ce V6, RML souffre de la comparaison avec les teams équipés par Nissan et espère donc que la modification des brides moteurs accordée par l'ACO changera la donne. Alors que les chronos de la Journée Test ont été modestes, RML n'a pu vérifier le gain donné par les nouvelles brides, la voiture ayant été lourdement endommagée lors des essais libres après un contact avec la Peugeot de Pedro Lamy et ayant dû déclarer forfait pour la course.

 

Pour Le Mans, RML ne part pas dans l'inconnu avec des pilotes expérimentés qui connaissent tous parfaitement le team. Ben Collins, alias "The Stig", a une longue expérience derrière lui, en ALMS, en Indy Lighys, en GT2, en GT3...Il a été champion ASCAR et a remporté trois courses Le Mans Series en 2010 avec RML. Pour sa troisième participation au Mans, le britannique espère voir enfin le drapeau à damiers. Le brésilien Tomas Erdos est un des piliers du team depuis de longues années et c'est également un des pilotes les plus rapides. Il a remporté deux fois les 24 Heures du Mans en LMP2 en 2005 et 2006 et a été champion Le Mans Series en 2007 et 2010, toujours en LMP2. Mike Newton, le Président de AD Group, sponsor historique et sponsor principal de RML, a lui aussi une longue expérience et s'est construit un joli palmarès avec RML, avec les mêmes succès au Mans et en Le Mans Series que Erdos. Il s'est sorti indemne de son crash de Spa et sera bien au Mans.

 

Tout dépendra au Mans de la santé du V6 Honda...

 

Phil Barker à E-I :

Le début de saison : "Jusqu'à présent, l'année 2011 a été très frustrante; en début d'année, avec la règlementation, notre voiture n'était pas compétitive en raison de la taille des brides et du poids supplémentaire que nous devions avoir, aussi la course du Paul Ricard a été très difficile en raison de notre manque de vitesse en ligne droite, néanmoins nous avons terminé la course et marqué quelques points. Spa a été tout simplement un désastre, notre voiture ayant subi de gros dégâts lors de la deuxième séance d'essais libres, le team devant se retirer du meeting, ce qui a vraiment obéré nos chances de conserver notre titre et qui nous met en mauvaise posture pour le reste de la saison."

 

Les espoirs pour Le Mans : "Nos objectifs pour Le Mans sont tout à fait simples : premièrement, finir la course, deuxièmement être sur le podium, et troisièmement remporter notre catégorie. Notre préoccupation pour la préparation de la course, c'est simplement la fiabilité et le réglage de la voiture pour la course afin qu'elle soit facile et confortable à piloter pendant 24 heures, et comme toujours notre objectif minimum sera de terminer la course."

 

Les concurrents : "Il va y avoir cette année beaucoup de concurrence, et les nouvelles "cost cars" LMP2, Oreca, Zytek et Lola se sont montrées très rapides d'entrée, il y a aussi la HPD ARX Strakka qui, nous le pensons, sera tres compétitive sur 24 Heures; avec de nombreux bons équipages, ce sera très intéressant pendant les 24 heures de courses avec quelques rebondissements avant le baisser du drapeau à damiers."

 

Claude Foubert pour endurance info

Partager cet article

Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 21:43

snobeck

 

 

Dany Snobeck ,Jolie jumper  !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement du rallye du Limousin

 

Clt N. Equipage Voiture G/C Temps Ecarts
1 1 SNOBECK Dany
MONDESIR Gilles
Citroën C4 WRC
A
8W
1:34:53:0
2 2 BRUNSON Eric
MONDON Cédric
Subaru Impreza WRC
TEAM FIRST MOTORSPORT
A
8W
1:35:15:5 +0:22:5
+0:22:5
3 3 ROCHE Pierre
ROCHE Martine
Peugeot 307 WRC
TEAM F.J.COM
A
8W
1:36:18:2 +1:25:2
+1:02:7
4 29 VIGION Jean-Sébastien
YVERNAULT Eric
Citroën C2 S1600
A
6K
1:38:32:6 +3:39:6
+2:14:4
5 11 NANTET Gilles
BELLEVILLE René
Porsche GT3 996 Cup
GT+
16
1:39:16:8 +4:23:8
+0:44:2
6 25 PRINCEN Kris
EELBODE Bram
Renault Clio R3
R
3
1:39:20:9 +4:27:9
+0:04:1
7 39 GUIGOU Emmanuel
BOULLOUD Benjamin
Renault Mégane RS
TEAM CHAZEL DALTA
N
4
1:39:45:2 +4:52:2
+0:24:3
8 28 BARRAL Thomas
SEUX Sabrina
Renault Clio R3
R
3
1:39:53:2 +5:00:2
+0:08:0
9 19 ROBERT Cédric
DUVAL Matthieu
Citroën DS3 R3
TEAM SAINTELOC RACING MISTER AUTO
R
3
1:40:11:3 +5:18:3
+0:18:1
10 30 AUGOYARD Arnaud
MOREAU Gabin
Renault Clio R3
TEAM MSR by GBI.COM MINERVA OIL
R
3
1:40:26:7 +5:33:7
+0:15:4
11 8 BEAUBELIQUE Jean-Charles
VIAL Julien
Peugeot 207 S2000
TEAM MSR by GBI.COM MINERVA OIL
A
7S
1:40:39:9 +5:46:9
+0:13:2
12 44 MOREL Arnaud
BELOT Olivier
Subaru Impreza
N
4
1:41:07:5 +6:14:5
+0:27:6
13 41 MARCHE Pierre
REBUT Julien
Subaru Impreza STI
TEAM 2HP COMPETITION VELOPERFO.COM
N
4
1:41:08:6 +6:15:6
+0:01:1
14 56 ANCIAN Jérémi
MEZY Damien
Peugeot 207 RC
R
3
1:42:33:9 +7:40:9
+1:25:3
15 22 MICHAL Fabien
MICHAL Arnaud
Citroën DS3 R3
R
3
1:42:51:0 +7:58:0
+0:17:1
16 33 BIASION Mathieu
COQUARD Philippe
Renault Clio R3
R
3
1:42:52:8 +7:59:8
+0:01:8
17 47 AUDIRAC Cyril
CARNEVALE Marie
Peugeot 207 RC
R
3
1:43:06:5 +8:13:5
+0:13:7
18 50 GIORDANO Quentin
CHOUDEY Marc-Emilien
Peugeot 207 RC
R
3
1:43:07:8 +8:14:8
+0:01:3
19 18 PUEYO Philippe
ROUCHE Nathalie
Toyota Celica GT 4
FA
8
1:43:11:9 +8:18:9
+0:04:1
20 48 JOUINES Rémi
MAHEO Arnaud
Peugeot 207 RC
R
3
1:43:13:0 +8:20:0
+0:01:1
21 80 CHAVANNE Jérôme
CHIOSO Alexandre
Citroën Xsara Maxi
F2
14
1:43:15:6 +8:22:6
+0:02:6
22 42 LIONS Franck
VEILLAS Benjamin
Mitsubishi Lancer Evo 9
N
4
1:43:19:8 +8:26:8
+0:04:2
23 52 SIAS Franck
ROUX Thomas
Peugeot 207 RC
R
3
1:43:22:0 +8:29:0
+0:02:2
24 136 BREEN Craig
ROBERTS Gareth
Ford Fiesta R2
R
2
1:43:24:8 +8:31:8
+0:02:8
25 49 MILLET Denis
DUVAL Guillaume
Peugeot 207 RC
R
3
1:43:30:7 +8:37:7
+0:05:9
26 55 LEFEBVRE Stéphane
DUBOIS Thomas
Peugeot 207 RC
R
3
1:43:54:9 +9:01:9
+0:24:2
27 27 COURTOIS Olivier
JOLE Damien
Renault Clio R3
R
3
1:44:11:1 +9:18:1
+0:16:2
28 26 CLAIRAY Yann
GOUPIL Frédéric
Renault Clio R3
R
3
1:44:12:5 +9:19:5
+0:01:4
29 53 RABASSE Cédric
SEVRETTE Sabrina
Peugeot 207 RC
R
3
1:44:20:4 +9:27:4
+0:07:9
30 54 ABELLI Julien
FONTANAUD Romain
Peugeot 207 RC
R
3
1:44:35:1 +9:42:1
+0:14:7
31 74 VAILLANT Benoît
POIDEVIN Jonathan
Citroën C2 R2 Max
R
2
1:44:40:5 +9:47:5
+0:05:4
32 32 PELAMOURGUES François
MONESTIER Bruno
Renault Clio R3
R
3
1:45:17:6 +10:24:6
+0:37:1
33 75 CHAMPEAU David
REILLAT Christophe
Citroën C2 R2 Max
R
2
1:45:56:8 +11:03:8
+0:39:2
34 10 LESCLOUPE Pascal
CHEVALIER Aurélia
Fiat Punto S2000
A
7S
1:46:09:8 +11:16:8
+0:13:0
35 68 CONSANI Stéphane
VILMOT Maxime
Renault Twingo R2
R
2
1:46:44:2 +11:51:2
+0:34:4
36 17 CIVADE Michel
RENOUX Jean-Max
Subaru Impreza
TEAM F.J.COM
A
8
1:46:45:0 +11:52:0
+0:00:8
37 67 MAURAGE Mathieu
LEVRATTI Anderson
Renault Twingo R2
TEAM CHAZEL DALTA
R
2
1:46:58:5 +12:05:5
+0:13:5
38 57 BERNARDONI Mathieu
CASTEX Xavier
Peugeot 207 RC
R
3
1:47:01:6 +12:08:6
+0:03:1
39 62 MONNIN Jean-Paul
GILLIOT Franck
Renault Twingo R2
R
2
1:47:07:6 +12:14:6
+0:06:0
40 36 GUILLON Bertrand
ESCURE Patrick
Renault Clio R3
R
3
1:47:26:9 +12:33:9
+0:19:3
41 133 LEROSIER Pierre
CHAUFFOUR Rosine
Subaru Impreza WRX STI
N
4
1:47:28:6 +12:35:6
+0:01:7
42 79 SAUNIER Julien
VAUCLARE Frédéric
Renault Clio Ragnotti
FA
7
1:47:59:9 +13:06:9
+0:31:3
43 24 BECT Fabrice
LAMBERT Mathieu
Citroën DS3 R3
TEAM F.J.COM
R
3
1:48:01:2 +13:08:2
+0:01:3
44 93 CHARDONNET Sébastien
DE LA HAYE Thibault
Renault Twingo R1
R
1
1:48:02:4 +13:09:4
+0:01:2
45 91 BERNARDI Florian
DELON Marine
Renault Twingo R1
R
1
1:48:18:1 +13:25:1
+0:15:7
46 89 GILBERT Quentin
TUTELAIRE Rémi
Renault Twingo R1
R
1
1:48:22:7 +13:29:7
+0:04:6
47 96 PREVALET Mickaël
CHEVALLEY Elodie
Renault Twingo R1
R
1
1:48:23:0 +13:30:0
+0:00:3
48 63 LEDUC Anthony
VASSEZ Amandine
Renault Twingo R2
R
2
1:48:28:1 +13:35:1
+0:05:1
49 69 GONON Georges
GONON Valérie
Renault Twingo R2
R
2
1:48:30:7 +13:37:7
+0:02:6
50 86 HUMEAU Vincent
VATTIER Bruno
Hommell RS2
GT
9
1:48:31:4 +13:38:4
+0:00:7
51 70 DE SOUSA Mathias
PORTRON Philippe
Renault Twingo R2
R
2
1:48:42:2 +13:49:2
+0:10:8
52 45 HOT Jean-Nicolas
NICOLLET Christiane
Subaru Impreza
TEAM 2HP COMPETITION VELOPERFO.COM
N
4
1:48:45:7 +13:52:7
+0:03:5
53 98 GARCIA Morgan
LASNE Romuald
Renault Twingo R1
R
1
1:48:46:4 +13:53:4
+0:00:7
54 73 REYDELLET Mickaël
CHAUFFRAY Thomas
Citroën C2 R2 Max
R
2
1:48:58:0 +14:05:0
+0:11:6
55 137 BRASSEUR Jean
BRASSEUR Nicolas
Peugeot 206 RCC
A
7
1:49:03:1 +14:10:1
+0:05:1
56 90 ROMIGUIERE Nicolas
NEGRE Alexis
Renault Twingo R1
TEAM MSR by GBI.COM MINERVA OIL
R
1
1:49:15:5 +14:22:5
+0:12:4
57 77 LAFONT Eric
LAFONT Nadine
Citroën C2 R2 Max
R
2
1:49:15:8 +14:22:8
+0:00:3
58 23 GAJEK Nicolas
GODET Vincent
Citroën DS3 R3
R
3
1:49:22:2 +14:29:2
+0:06:4
59 105 NICOLAS Dorian
SARREAUD Valentin
Renault Twingo R1
R
1
1:49:25:0 +14:32:0
+0:02:8
60 38 CHEVALLIER Pascal
HEULIN David
Porsche Cayman S
GT
10
1:49:48:0 +14:55:0
+0:23:0
61 111 MARTIN Charles
DEVOS Romain
Renault Twingo R1
R
1
1:50:19:3 +15:26:3
+0:31:3
62 117 SENTIS Mathieu
VALETTE Gil
Renault Twingo R1
R
1
1:50:27:3 +15:34:3
+0:08:0
63 95 COSTE Cédric
URZEDOWSKI Florian
Renault Twingo R1
R
1
1:50:28:8 +15:35:8
+0:01:5
64 65 CLUTIER Laurent
BRUN Brice
Renault Twingo R2
R
2
1:50:30:2 +15:37:2
+0:01:4
65 81 CAMPOY Gines
VILLARET Aurélien
Peugeot 206 RCC
F2
14
1:50:43:4 +15:50:4
+0:13:2
66 87 SOUFFEZ Frédéric
PRUVOST Astrid
Citroën Saxo VTS
A
6
1:51:02:3 +16:09:3
+0:18:9
67 100 DUBUISSON Damien
DELCAMBRE Jean Christophe
Renault Twingo R1
R
1
1:51:15:0 +16:22:0
+0:12:7
68 104 BALESTER Anthony
PLA Christelle
Renault Twingo R1
R
1
1:51:39:4 +16:46:4
+0:24:4
69 126 HAUSWALD Frédéric
DELRIEU Mathieu
Suzuki Swift
N
2
1:51:48:6 +16:55:6
+0:09:2
70 103 COSTE Kévin
RUIZ Maude
Renault Twingo R1
R
1
1:51:51:7 +16:58:7
+0:03:1
71 122 FOSTIER Romain
ABCHICHE Ophélie
Suzuki Swift
TEAM REVO 6 -TECHNO-PLUS.eu
N
2
1:51:53:7 +17:00:7
+0:02:0
72 106 JOUINES Jean
GODART Damien
Renault Twingo R1
R
1
1:51:56:4 +17:03:4
+0:02:7
73 128 CAPLAN Anthony
BECCAVIN Romain
Peugeot 106 S16
FN
2
1:52:29:3 +17:36:3
+0:32:9
74 135 CORMENIER Patrick
PETIT Thierry
Peugeot 206 XS
A
6K
1:52:34:0 +17:41:0
+0:04:7
75 143 GERMAIN Sébastien
GOUIONNET Sebastien
Renault Clio Ragnotti
N
3
1:52:36:6 +17:43:6
+0:02:6
76 94 MASSE Antoine
JARRY Thomas
Renault Twingo R1
R
1
1:53:00:4 +18:07:4
+0:23:8
77 92 MARTIN Erwann
LIEFFROY Gabriel
Renault Twingo R1
TEAM REVO 6 -TECHNO-PLUS.eu
R
1
1:53:00:7 +18:07:7
+0:00:3
78 97 PERRY Jean-Rene
NAS DE TOURRIS Emmanuelle
Renault Twingo R1
R
1
1:53:02:1 +18:09:1
+0:01:4
79 76 GALPIN Julie
TAMBERI Aurélie
Citroën C2 R2 Max
R
2
1:53:21:7 +18:28:7
+0:19:6
80 88 SAPIN Yann
HEER François
Peugeot 106 S16
FA
6
1:53:27:5 +18:34:5
+0:05:8
81 99 FERRERO Roman
MORIN Maxime
Renault Twingo R1
R
1
1:53:27:5 +18:34:5
82 124 GRACIAL Laurent
DELACOUR Gabriel
Suzuki Swift
N
2
1:53:40:0 +18:47:0
+0:12:5
83 152 AUVERT Romain
BELIVIER Maxime
Peugeot 106 XSI
FN
1
1:53:41:3 +18:48:3
+0:01:3
84 141 KLEIN Valéry
JUDON Frédéric
Renault Clio Ragnotti
N
3
1:53:41:7 +18:48:7
+0:00:4
85 127 MICHENEAU Sophie
GIRARD Marie-Sylvie
Citroën Saxo VTS
F2
13
1:54:06:8 +19:13:8
+0:25:1
86 125 MICHELIS André
SANCHEZ Nicolas
Suzuki Swift
N
2
1:54:26:4 +19:33:4
+0:19:6
87 110 PRUVOT Pierre-Antoine
DALLONGEVILLE Virginie
Renault Twingo R1
R
1
1:54:51:9 +19:58:9
+0:25:5
88 108 CHAUMAT Pierre-Etienne
TERRIEN Yann
Renault Twingo R1
R
1
1:55:09:4 +20:16:4
+0:17:5
89 109 BOCHATAY Kévin
JORAM Solene
Renault Twingo R1
R
1
1:55:31:2 +20:38:2
+0:21:8
90 120 SCHNOEBELEN Jérôme
REY Stephane
Renault Twingo R1
R
1
1:55:56:7 +21:03:7
+0:25:5
91 119 TAMISIER Laurent
GUILLOT Jessica
Renault Twingo R1
R
1
1:56:58:5 +22:05:5
+1:01:8
92 149 MULON Stéphane
MOREAU Patricia
Peugeot 106 Rallye
F2
12
1:57:14:2 +22:21:2
+0:15:7
93 71 PERRET Yoann
VILLE Jérôme
Renault Twingo R2
R
2
1:57:41:2 +22:48:2
+0:27:0
94 150 MOUILLE Ludovic
FILLAUDEAU Thomas
Peugeot 106 XSI
FN
1
1:57:57:1 +23:04:1
+0:15:9
95 151 BERTIN Eddy
COULOMBEZ Rodrigue
Citroën AX GTI
FN
1
1:58:24:7 +23:31:7
+0:27:6
96 113 DHAISNE Antoine
GIROUX Julien
Renault Twingo R1
R
1
1:59:55:6 +25:02:6
+1:30:9
97 r_sep right"> 121 BERTON Charlotte
PAGES Cécile
Suzuki Swift
N
2
2:00:17:1 +25:24:1
+0:21:5
98 144 VESVRE Stéphane
POITEVIN Arnaud
Peugeot 106 Kit Car
FA
5K
2:00:24:1 +25:31:1
+0:07:0
99 139 JAUZAC Stéphane
RAFFIER Maryline
Renault Clio RS Sport
F2
14
2:01:20:0 +26:27:0
+0:55:9
100 131 AMIMER Luc
AUTELIN Maxime
Opel Speedster
GT
10
2:07:39:6 +32:46:6
+6:19:6
101 132 THIBAULT Gérard
THIBAULT Stéphanie
Lotus Exige 225 Cup
GT
10
2:09:07:4 +34:14:4
+1:27:8
102 114 FASSIO Matthieu
DROUET Guillaume
Renault Twingo R1
R
1
2:09:31:2 +34:38:2
+0:23:8
103 147 WESOLOWSKI Nicolas
ARNOUX Josee
Peugeot 205 Rallye
FA
5
2:17:49:6 +42:56:6
+8:18:4
103 Classés

Partager cet article

Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 21:48

 

 

costa-aldo.jpg

 

Après  Aldo Costa viré de chez Ferrari !

 

Sam-Michael-.jpg

 

 

Sam Mickeal éjecté de chez Williams a la fin de la saison !

nick-wirth.jpg

 

C’est maintenant Nick Wirth qui est viré de Virgin Racing

 


 


Partager cet article

Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 21:26

ray-rv.jpg

Photo disponible sur photo classicracing.com

 

Comment ça ? Vous la trouvez étroite pour Hervé, la Ray de Sirius Compétition ?

 

IMGP4161

                                                      Photo " Zé "

 

 

Il  s’y trouve comme dans un lit douillet ….la preuve !


Partager cet article

Repost0