Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 06:42

subaru.jpg

 

Subaru aime bien Suzuka. Comme en 2010, la Subaru Legacy B4 s'est imposée sur ce même circuit, sur une piste très difficile.

 

Au départ, la Garaiya n°43 de Shnichi Takagi gardait le bénéfice de sa pole position tandis qu'un duel acharné opposait la Porsche Hankook n°33 de Masami Kageyama et et la Subaru n°62du team R&D Sport de Kota Sasaki pour la deuxième place, duel remporté par la Subaru.

 

Débarassé de la Porsche, Sasaki partit à la chasse de la Garaiya qu'il rattrapa rapidement et doubla au huitième tour, creusant l'écart. Cependant, la pluie se mit à tomber plus fort et la Garaiya se rapprocha.  Les deux teams retardaient au maximum leur premier pitstop et c'est la Sunaru qui rentra la première, Sasaki passant le relais à Tetsuya Yamano. La Garaiya resta encore quelques tours en piste, avant de passer à son tour par les stands, Kosuke Matsuura s'installant au volant pour le deuxième relais. Le duel entre les deux voitures se poursuivit jusqu'à une pause provoquée par une neutralisation à la suite de la sortie de piste de la Honda HSV-010 n°100. Cependant, au restart, la Subaru était plus vite en action et creusait l'écart sur la Garaiya.

 

Le deuxième pitstop fut mal négocié par la  Garaiya. La Porsche Hankook n°33, à nouveau pilotée par Kageyama après le deuxième relais de Tomonobu Fujii, se trouvait de nouveau en deuxième position derrière la Subaru de Legacy, ces deux voitures roulant en slicks. La Porsche était plus rapide et Kageyama réussit à passer au commandement. Derrière, la Garaiya était victime d'une collision et était contrainte à l'abandon. Sasaki ne s'avouait pas vaincu et restait dans le sillage de la Porsche. Il l'attaquait, les deux voitures étaient bord à bord mais la Porsche se trouvait sur la mauvaise trajectoire dans une courbe rapide et Kageyama était contraint de sortir large, laissant le champ libre à la Subaru.

 

La pluie se remit à tomber de plus en plus fort, mais les écarts ne changèrent plus, Sasaki et Yamano donnat à Subaru sa première victoire 2011. La Lamborghini JLOC N)87 de Manabu Orido.aAtsushi Yogo complétait le podium. La Ferrari 458 Italia Jim Gainer n°11 (Tetsuya Tanaka/Katsuyuki Hiranaka), en dépit d'un lourd handicap de 98 kg prenait une méritoire quatrième place devant la BMW Z4 n°4 de Taniguchi/Bamba et la Shiden n°6 de Katoh/Takahashi.

 

Au classement pilotes, Tanaka/Hiranka conservent la première place avec 57 points contre 45 à Taniguchi/Bamba, 43 à Kageyama/Fujii, 33 à Nitta/Kunimoto (Toyota Corolla Axio) et 26 aux vainqueurs du jour, Sasaki et Bamba

 

Tetsuya Yamano : « La course de Suzuka est vraiment une course spéciale. C'est la plus longue course du SUPER GT, ce qui rend les performances de la voiture, ainsi que la stratégie du team. En début de course, Kota Sasaki a pris la tête et a conservé un œil sur la météo et sur la pluie sur la piste avant de me passer le volant. Afin de conserver la première place, je me suis efforcé de ne pas dégrader mes pneumatiques sur une piste qui séchait, mais dans les stands on me disait d'attaquer. Ensuite, j'ai seulement prié que Kota fasse le reste, et il a doublé la Porsche comme je pensais qu'il le ferait. »

 

Kota Sasaki : « La course a été difficile. Il ya eu plusieurs changement des conditions météo et des conditions de piste qui m'ont constamment mis sur les nerfs. C'était beaucoup plus fatigant cette fois-ci que lors de notre victoire ici l'année dernière. Cependant, la Legacy B4 a été bien dans toutes les conditions de piste. Quand la Porsche n°33 m'a rattrapé, je ne m'y attendais pas du tout. La bataille avec Masami Kageyama a été très loyale, comme lors du premier relais. Quand j'ai plongé à l'intérieur dans le Turn 130R, j'ai eu un petit moment de frayeur. Ensuite, la pluie s'est remise à tomber et j'en ai presque pleuré. Je voulais vraiment gagner, aussi je suis très heureux. »

 

Les résultats sont ici

 

Claude Foubert pouir endurance-info

Partager cet article

Repost 0
Published by jack sellertaux - dans GT tour 2014
commenter cet article

commentaires