Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 19:26

 francois-sicard.jpg

Après l'activité constructeur de OAK Racing, nous avons évoqué avec François Sicard la future saison sportive du team. Voici la teneur de notre entretien, qui confirme bien les ambitions des Roses avec un programme chargé et pour le moins international, et ce dans les deux catégories Protos !

 

Quel va être le programme de OAK Racing en 2011?

"Il va être axé sur l'ILMC. Nous allons engager deux voitures en LMP1 et une en LMP2."

 

Est-ce que cela a demandé beaucoup de travail de passer du LMP2 au LMP1?

"Oui, quand même... En soi, non, mais comme on avait envie de faire évoluer la voiture en termes de performances, ça a demandé du travail, autrement on aurait presque pu rouler avec la voiture telle qu'elle était en 2010. Mais, comme on a quelques ambitions, qu'on aimerait faire de bons résultats, qu'on aimerait être un peu le poil à gratter des grands constructeurs, même si on sait que ça va être très difficile, car ils vont arriver bien armés. On verra ce que ça donnera en termes d'équivalence, mais on va essayer de notre côté de fourbir un peu nos armes. On pense qu'il y a quelque chose à faire dans la mesure où on a une voiture éprouvée, très fiable. On ne part pas d'une nouvelle voiture, alors que pour ceux qui vont partir avec une nouvelle voiture et un nouveau moteur, on se dit que, malgré le sérieux de leur préparation et les moyens qu'ils ont mis en oeuvre, l'endurance, ça reste quelque chose de particulier. On va jouer notre carte à fond."

 _LMS_05_Silverstone_Course.jpg

 Pour Sebring et la suite de la saison, avec deux LMP1, il manque encore des pilotes...

"C'est en train de se finaliser pour la P1, et on va pouvoir l'annoncer d'ici quelques jours. Pour la P2, ce sera un mix de gentleman driver et de jeunes pilotes, des espoirs. Pour les P1, il y aura une P1 de pointe emmenée par Pierre Ragues et Guillaume Moreau, le troisième restant à trouver. On a pas mal de choix en suspens. La deuxième P1 sera une voiture plutôt gentlemen drivers, autour de Jacques Nicolet, mais qui sont plutôt des gentlemen confirmés et rapides, donc une voiture qui aura quand même pour vocation d'assurer des résultats."

 

Pierre Ragues retrouve OAK après un passage chez Signature…

"Pierre était déjà chez nous en 2008. Il n'y a pas eu de problème avec Philippe Sinault (Signature) et Signature. Chacun a développé ses arguments et Pierre a choisi. Nous sommes contents, car c'est un garçon brillant, qui est très fédérateur dans l'équipe et qui est extrêmement fiable. En trois saisons, je crois qu'il n'a qu'un seul abandon, au Mans, sur l'ensemble de toutes les courses, soit pratiquement 18. Donc, un seul abandon, c'est plus que bien. il est rapide, capable de tenir un très bon rythme quand il le faut.

"Avec Guillaume Moreau, ça fait un bon mariage. Guillaume, c'est un sprinter, qui vient de la monoplace, sûrement un des plus talentueux de sa génération. C'est quand même un des rares à avoir battu Hamilton et Vettel en F3, ils ne sont pas nombreux...Forcément, quand il est arrivé en endurance, il avait la réputation d'un pilote un peu fougueux. C'est un guerrier dans l'âme, il faut le gérer mais c'est réellement un excellent pilote."

 

En 2011, ce sera donc uniquement l'ILMC pour OAK Racing?

"Oui, avec trois voitures, c'est déjà très dense, avec deux LMP1 et une LMP2..."

_Silverstone_Course2_32.jpg

 

Et l'objectif sportif, un podium?

 "Oui, c'est ça. En P2, cela va dépendre des forces en présence, mais je pense qu'avec notre mix de jeunes pilotes et de gentlemen, on a du potentiel. Ce qu'il nous faut, c'est ce qui a fait la force du OAK Racing, c'est la cohésion entre les pilotes, des gens qui se marient bien, qui partagent le même objectif. Je pense qu'on devrait avoir un bel équipage qui devrait nous permettre de jouer devant. Pour les pilotes, on va bientôt annoncer l'équipage de la LMP2, puis celui de la LMP1 de Jacques et le troisième pilote qui sera avec Guillaume et Pierre. Si on a deux P2 au Mans, il faudra un équipage de plus, mais on est en train de travailler là-dessus."

 

L'ILMC, c'est un choix délibéré?

"Oui, on croit beaucoup à l'internationalisation. On pense que l'ILMC, ce sont les prémisses d'un Championnat du Monde. Il y a les plus belles courses d'endurance du monde, avec une très belle affiche : Silverstone, Spa, Le Mans, Sebring...ça va poser vraiment les jalons d'un championnat du monde. Le souhait de OAK, c'est de se positionner en P1. L'accession à la catégorie reine, c'est pour nous l'occasion d'attirer dans le futur un constructeur. Un championnat du monde, pour un constructeur, c'est une vraie alternative à la F1. Le règlement de l'ACO permet les nouvelles technologies, ce qui intéresse les constructeurs, donc à nous d'être performants et d'être les premiers derrière les "grands", Peugeot et Audi. L'objectif, c'est d'être d'ici deux à trois ans une référence incontournable derrière les grands constructeurs pour attirer un manufacturier qui voudrait faire Le Mans et qui se dise "on n'a pas les compétences, on prend la meilleure équipe aujourd'hui et on fait ensemble." Un peu comme à l'époque où Joest a été choisi par Audi.."

 

Est-ce que vous avez fait une simulation en termes de performances par rapport à 2010?

"On a gagné de la puissance en passant du LMP1 au LMP2 en raison des brides, mais on a pris du poids en passant de 825 à 900 kg mais néanmoins, avec le travail fait en soufflerie, le gain de puissance, on vise les 3'32, 3'33", mais c'est difficile à dire, on travaille sur les pneus, sur pas mal de choses qu'on n'a pas encore intégrées, mais je reste prudent."

 

Quelle puissance aura à peu près le moteur P1?

"On pense à peu près 550 chevaux et pour la P2 aux environ de 480-500. On pensait moins, mais les brides doivent favoriser le HK. On ne va pas tellement perdre avec le nouveau règlement."

 

Nous renouvelons nos remerciements à François Sicard.

 

Claude Foubert

 

pros parus dans endurance info link

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires