Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 07:26

 

bhir.jpg

 

 

20 ans. Il y a 20 ans la moto privée numéro 9 du team Bihr-Reflex passait la première la ligne d’arrivée des 24 heures du Mans. Cette année la société Bihr racing repart dans la course mais cette fois avec une Metiss flanquée du numéro 91…

Tout a commencé à la fin des années 80 lorsque Cyrille Bihr et Jean-Paul Furstoss décident dans se lancer dans l’aventure Endurance.

Le pari de participer à ce type d’épreuve devient vite plus qu’un pari, un défi. La moto sera entièrement privée et équipée de pièces de compétition telles que du Wiseco ou Yoshimura distribuées par la société implantée dans l’est de la France. Confiée à Yves Kerlo et soutenue par Bihr Racing, la prépa de la Yamaha OW 01 sera on ne peut plus aboutie avec une stratégie plus ambitieuse : faire des résultats…

Au fil des mois l’équipe dénommée “Bihr-Reflex” se constitue et devient complète avec l’arrivée de Philippe Monneret finalisant le team constitué de deux autres pilotes Bruno Bonhuil et Rachel Nicotte.

Ces derniers entrent dans l’histoire avec le soutien de Finacor qui permettra de participer aux épreuves du Bol d’Or, de Spa Francorchamps, de Philipp Island mais surtout en ligne de mire les 24h du Mans. Nous sommes en 1991.

 

metiss.jpg

 

En septième place au petit matin, la moto numéro 9 profite des problèmes mécaniques et des chutes des équipages leaders pour gratter les dernières places qui la sépare de la tête de la course et passer en premier la ligne d’arrivée avec 24 heures de course offrant à la marque aux trois diapasons sa première victoire sur l’épreuve frenchy.

Créée en 1975, la société Bihr racing garde encore aujourd’hui le goût de la compétition. Outre son catalogue riche en matos technique la boite s’implique dans de nombreux événements et sponsoring sportif tant en TT qu’en vitesse…

Aujourd’hui elle fait son retour aux 24 heures du Mans. L’équipe, emmenée par Cyrille Bihr, Jean-Paul Furstoss et Yves Kerlo a remis le couvert et s’alignera sur la ligne de départ sur une Metiss et son train avant novateur qui portera le numéro 91… espérons qu'il lui portera chance...

 

Alexandre Hubner Loriol pour Caradisiac

Partager cet article

Repost 0
Published by jack sellertaux - dans divers
commenter cet article

commentaires